fbpx

L’art de la sieste

La pause détente
L’art de la sieste

Bienfaits sur la mémoire, l'hypertension, la vigilance, la sensibilité à la douleur : on ne présente plus les bénéfices de la sieste.

Le seul bémol ? Après notre petit somme, on a souvent la tête dans les choux. On a donc demandé à Damien Davenne, spécialiste du sommeil, qu’il nous livre les secrets d’une sieste réussie.

En expresso ou en allongé, le petit somme?

Grosso modo, il y a deux types de sieste. La formule expresso (15 à 20 minutes) qu’on voudrait rapide et efficace. Ou la formule allongée (2h), qui indique qu’on a un peu trop tourné à plein régime ces derniers temps.

Si la sieste longue nous sert à récupérer des cycles entiers de sommeil, ça n’est pas forcément la plus réparatrice à court terme. C’est souvent de cette sieste à rallonge que nous vient cette sensation désagréable de champs de coton.

Pour Damien Davenne, la sieste idéale, c’est la version courte. En 15 minutes, on prend une pause pour récupérer ses facultés de concentration et bénéficier d’un coup de boost.


Conseils pratiques pour roupilleurs en herbe

Pour mettre la machine en route, voici un mode d’emploi en 7 conseils pratiques. 

  • Faire sa sieste hors de la chambre empêche généralement de glisser vers une sieste à rallonge.
  • S’allonger en décubitus latéral (comprenez chien de fusil) est plus efficace pour s’endormir et permet de faciliter la digestion.
  • La température corporelle baisse lors d’une sieste : se couvrir d’un châle permet d’éviter de se réveiller congelé.
  • Pour vous endormir plus facilement, vous pouvez vous figurer une « image-doudou » (un souvenir plaisant et personnel) et la détailler mentalement.
  • Se concentrer ensuite sur sa respiration pour ralentir l’horloge biologique et se détendre. Pour une détente jusqu’aux bout des orteils, vous pouvez aussi écouter la séance de sophrologie spéciale Freds juste ici.
  • Pour trouver la durée idéale, l’astuce ultime est de prendre un objet dans sa main plutôt qu’une alarme. Dès lors qu’il tombe : c’est l’heure de se réveiller.
  • Une fois réveillé, on évite de repartir à fond les manettes. Pour cela, on peut soigner son réveil en passant par une phase assise et en s’étirant.

Qu’il soit bref ou long, l’art du petit somme s’acquiert par la pratique. Ça tombe bien, il y a justement dans nos locaux une salle de sieste qui nous tend les bras. Et vous les Freds, y a-t-il des férus de la sieste parmi vous ?