fbpx

L’art du petit geste

L’art du petit geste

Vous en avez peut-être entendu parler : la suppression de l’impôt sur la fortune a été catastrophique pour les assos qui ont vu leurs dons chuter.
Une bonne raison pour adopter le micro-don, qui permet de changer les choses... Centime par centime.

Le micro-don c’est, comme son nom l’indique, un petit don ponctuel (on parle en général de quelques centimes), qu’on peut faire lors de différentes occasions. 

Merci le Mexique 

Le fondateur de microDON, la start-up pionnière qui propose à chaque passage en caisse d’arrondir la note à l’euro supérieur, a découvert le concept au Mexique.

Il débarque dans le pays en connaissant trois mots, « Si, cerveza, beso » soit « oui, une bière, un baiser ». Au supermarché, quand la caissière lui pose une question il répond donc par « si », réponse plus appropriée que « cerveza » et moins déplacée que « beso »… Surprise, le prix de son panier augmente de quelques centimes : il vient simplement d’accepter d’arrondir le montant de son panier au profit d’une œuvre de charité. 

 Petits ruisseaux, grandes rivières 

Il importe le système en France et, depuis, il a étendu le système aux fiches de paie. Certaines boîtes proposent également à leurs salariés d’arrondir à l’inférieur leur salaire. 21 centimes par-ci, 9 centimes par-là, ça ne change pas la fin de mois… Mais sur ce modèle, c’est le nombre qui fait la force : si chaque français s’y met, les sommes récoltées peuvent être plus qu’honorables. 10 ans plus tard, 11 millions d’euros ont été reversés à des assos. 

 Ils révolutionnent le micro-don 

Depuis, microDON a fait des émules. Parmi les start-ups engagées qui s’intéressent au micro-don, on peut compter Sharethemeal, qui propose de nourrir un enfant dans un pays qui dépend des aides alimentaires pour 40 centimes.

Du côté de Facile2Soutenir, on compte sur le shopping en ligne : certains sites reversent un pourcentage de votre achat à des associations.

 Chaque micro-don peut faire la différence, mais un partage, ça peut aussi leur donner un gros coup de pouce. Faites tourner l’info !