fbpx

Les aidants font leur baluchon

Les initiatives positives
Les aidants font leur baluchon

Arrivé tout droit du Québec, le "baluchonnage" est un système de répit innovant qui prend doucement ses marques en France.

Le crédo du baluchonnage

Imaginé par l’infirmière canadienne Marie Gendron dans les années 90, ce système est bien implanté au Québec. Le principe est simple : un professionnel de santé s’installe au domicile de l’aidé pour permettre à l’aidant de recharger ses batteries et prendre la tangente le temps d’un petit weekend ou d’une semaine.

Concrètement, le «baluchonnage» offre à l’aidant un répit de 3 jours minimum consécutifs. Un(e) professionnel(le), le «baluchonneur», assure une permanence 24h/24 au domicile de l’aidé. Et pour garantir le bien-être de tous, il est quand à lui soutenu au moyen d’une permanence clinique, comme un téléphone de garde.

Pendant la durée du baluchonnage, la vie suit son cours, et les services de soins au domicile habituels sont maintenus. Et pour faciliter la liaison entre le professionnel de santé et l’aidant, un journal d’accompagnement permet de garder une trace écrite des événements lors du séjour.

 

Mieux retrouver ses proches

A trop s’occuper de ses proches, on en perd parfois le plaisir et la joie de la relation. Frédérique, une Fred tentée par l’aventure du baluchonnage, revient sur le bonheur qu’elle a eu d’avoir pu retrouver sa mère.

“Maman a eu la chance de vivre une semaine avec une baluchonneuse. Il y avait très longtemps que je ne l’avais pas vue aussi détendue et heureuse. Je me suis empressée de lire les commentaires laissés dans le journal de vie de maman. Ça a été d’un grand secours pour moi. ”


Du baluchonnage au relayage

En France, on ne parle pas de «baluchonnage» mais plutôt de «relayage». Une expérimentation est actuellement menée pour évaluer cette solution dans l’hexagone, et tester les dérogations au droit du travail nécessaires pour que ce système soit mis en place.

51 structures ont été sélectionnées aux 4 coins de la France pour bénéficier de ces dérogations. Si le relayage à domicile vous intéresse, vous pouvez télécharger la liste de ces établissements ici.

 

Envie de réagir à cette initiative ? La parole est à vous sur le groupe Facebook Bonjour Fred !