fbpx

Pourquoi se sent-on coupable quand on aide un·e proche ?

Les conseils entre Freds
Pourquoi se sent-on coupable quand on aide un·e proche ?

Chez Bonjour Fred, on s’est aperçu que la vie d’aidant·e est jalonnée d’émotions diverses, complexes et contradictoires. Alors on a voulu trouver des clés pour vous aider à mieux appréhender ces moments de vie.

« J’en ai marre que ma mère m’insulte dès que je passe la porte, c’est la dernière fois que je viens l’aider ». « Parfois, j’en viens à souhaiter que cela s’arrête. Je me dis que ce serait mieux pour moi et mon proche ».

Comme beaucoup de Freds, ces pensées vous ont peut-être déjà traversé l’esprit, accompagnées d’un pincement au cœur. Qu’elle relève de la peur de ne jamais en faire assez ou de l’impression de ne pas être assez disponible pour notre proche, la culpabilité semble faire partie du kit de l’aidant·e. Mais pourquoi se sent-on coupable ? Quel est le rôle de la culpabilité ? Et en quoi peut-elle nous être utile ?

 

Pour écouter ce podcast* en version audio, vous pouvez cliquer juste ici ou vous rendre sur la plateforme Spotify juste là

* Podcast : émission audio exclusivement disponible sur Internet.


Dans le premier épisode de notre podcast,
Isabelle nous raconte sa relation privilégiée avec son père, qu’elle aide depuis plusieurs années. Malgré tout le temps qu’ils passent ensemble, elle ne peut pas s’empêcher de se sentir coupable. Et même si au fond, elle sait qu’elle fait le maximum pour qu’il soit entouré et soigné, ce sentiment la taraude

Pour mieux comprendre pourquoi, on est allé voir la psychologue Géraldine Pierron. Elle nous explique d’où vient la culpabilité des aidant.e.s, et les liens entre ce sentiment et la nature de la relation que l’on entretient avec son proche depuis l’enfance. Ensemble, on explore les rôles de la culpabilité.

Ce que l’on apprend ? Cette émotion peut être positive et moteur dans la relation d’aide. Mais elle peut aussi être un puissant facteur d’épuisement lorsqu’on la laisse guider nos actions.
Son conseil ? Valoriser tout ce que l’on fait au quotidien pour notre proche, afin de s’encourager à voir le verre à moitié plein. 

On espère que cet épisode vous aidera à apprivoiser la culpabilité au quotidien et à adopter un nouveau regard sur les moments que vous passez avec votre proche. 

 

Pour aller plus loin

Si ce sujet vous intéresse, on vous propose quelques ressources pour approfondir votre réflexion : 

  • « À quoi sert la culpabilité ? » Article de Psychologies Magazine, à lire juste ici.
  • La culpabilité : y a-t-il une bonne dose avec laquelle on peut vivre ? Podcast de Louie Média à écouter juste là.

La bonne action du jour : si vous connaissez quelqu’un qui serait intéressé par ce podcast, vous pouvez lui partager cet article pour qu’il y jette un petit coup d’œil.