fbpx

Comment vivre mieux avec moins ? 

La pause détente
Comment vivre mieux avec moins ?

Pour gagner du temps et s’alléger l’esprit, on est allé chercher des solutions du côté d’un concept qui commence à faire parler de lui : le minimalisme.

Moins on en a, mieux on se porte

Les dressings qui débordent pêle-mêle. Les soirées passées à ranger. Les bibelots qu’on époussette aujourd’hui, et bis repetita demain. Les chaussettes perdues ou encore les achats en triple… Face à l’encombrement des objets qui nous entourent, le minimalisme propose de mettre de l’ordre dans tout ça pour se concentrer sur l’essentiel. Il vise aussi à se débarrasser du superflu. Ses bienfaits sont connus :

  • On fait des économies en n’achetant que le strict minimum,
  • On voit sa charge mentale diminuer depuis que chaque objet à sa raison d’être,
  • Et on se libère du temps pour des activités qui nous ressourcent vraiment.

Comment ça marche ? 

Dis comme ça, le minimalisme donne envie. Mais concrètement, par où on commence ?

Conseil 1 : On commence par un petit exercice pratique. Imaginez que votre maison a brûlé ou que des cambrioleurs sont passés par là (tout va bien, cela reste purement hypothétique). Faites la liste de ce qu’il faudrait racheter en priorité. Voilà, vous avez identifié le peu d’objets dont vous avez besoin dans la vie.

Conseil 2 : Vous pouvez maintenant décider du nombre d’articles à conserver dans chaque catégorie (2 pyjamas, 3 paires de draps, 8 assiettes, etc.), et donner ou vendre ceux dont vous ne vous servez pas. Vous pouvez d’ailleurs gagner un peu d’argent en vendant vos vêtements (pour en savoir plus, c’est juste ici). 

Conseil 3 : Vous possédez des objets que vous aimez mais dont vous ne vous êtes jamais servis, et qui trainent dans un carton au garage ? On vous propose de les photographier… Et de vous en débarrasser. Une photo prend moins de place qu’une machine à coudre cassée.

Conseil 4 : Si vous souhaitez en finir avec l’accumulation d’objets qui prennent la poussière en haut de vos meubles, désignez un seul objet par meuble. Par exemple, un vase sur la table de salon, une lampe sur la table de chevet.

Conseil 5 : Pour éviter les achats inutiles, une astuce fonctionne bien : on n’achète seulement quand on a de l’argent sur soi, et non par carte. Les billets paraissent toujours un peu plus réels que les chiffres sur la machine à carte.

Conseil 6 : Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! Alors on n’hésite pas à motiver les troupes en mettant la tribu à contribution (mari, femme, enfants, petits-enfants, chez vous comme chez votre aîné·e) pour trier, ranger, recycler.

Si le sujet vous intéresse, on vous conseille de visionner le documentaire « Posséder moins pour vivre mieux » d’Arte Regards. Et côté rangement, il existe aussi un best-seller sur le sujet : « La magie du rangement » de Marie Kondo.

 

Un·e de vos proche pourrait être intéressé·e par ces astuces ? N’hésitez pas à lui transférer cet article.