fbpx

La cohérence cardiaque

La pause détente
La cohérence cardiaque

Vous avez bien 5 minutes ? Parfait ! C’est la durée qu’il faut pour connecter cœur et cerveau grâce à une respiration contrôlée.

Une technique de détente rapide

Une conversation un peu houleuse ou une remarque malvenue et votre cœur s’emballe. C’est normal, notre rythme cardiaque s’adapte à nos ressentis et émotions. Un peu comme Dupont et Dupond, le cœur et le cerveau interagissent : si l’un dit rouge, l’autre dit rouge.

On peut donc passer par l’organe du cœur pour reprendre le contrôle sur les pensées intrusives : c’est le principe de la cohérence cardiaque. En inspirant et expirant en rythme constant, notre cœur ralentit de façon égale et les émotions s’apaisent.

 

La respiration, une amie qui vous veut du bien

Marie-Claude, une Fred bretonne, le recommande particulièrement aux Freds : « Je pense qu’il faut dire oui à ce qu’on ne connaît pas. La cohérence cardiaque par exemple, cela aide beaucoup à prendre du recul ! ».

Depuis deux ans, elle vit avec sa maman de 91 ans. Pour l’épauler, une aide ménagère vient régulièrement, et elle profite de ces moments pour pratiquer la cohérence cardiaque. « Ce n’est pas facile d’avoir quelqu’un qui vient faire votre ménage. Vous vous rendez compte que ce n’est pas fait pas comme vous l’aimeriez, en oubliant la poussière par exemple, vous vous énervez… Alors il faut pouvoir prendre du recul, pour se dire « tant pis, c’est tout de même ça de moins à faire ». Donc je vais marcher pendant ce temps et je fais ma cohérence cardiaque. Cela m’apaise

Nul besoin de se rendre à la pharmacie pour honorer la prescription du Dr O’Hare, auteur du livre Cohérence cardiaque 3.6.5 : « 6 respirations par minute, durant 5 minutes, et 3 fois par jour ». En pratiquant matin, midi et soir (comme on prendrait un médicament) sur plusieurs semaines, l’hormone responsable du stress (qui répond au doux nom de cortisol) diminue alors que l’hormone de jouvence (la DHEA) augmente. La formule secrète du lâcher prise !

Bonne nouvelle : ses bienfaits ne se limitent pas au stress. On améliore aussi son sommeil et sa digestion pendant que diminuent les risques d’hypertension et de dépression. 

 

Et en pratique, cela donne quoi ?

Debout ou assis (en décroisant les jambes pour ne pas bloquer l’abdomen), l’exercice consiste à inspirer par le nez en gonflant le ventre en comptant jusqu’à 5 et à expirer en le vidant comme un ballon toujours sur 5 temps. Si cela vous paraît trop difficile, vous pouvez commencer par 3 ou 4 secondes (ce n’est pas un concours d’apnée à la piscine municipale).

Pour vous lancer dans l’aventure de la cohérence cardiaque, vous avez plusieurs méthodes :

  • La classique : compter sur vos doigts pour marquer les respirations.

  • La visuelle : vous aider d’une vidéo sur YouTube en regardant une boule qui monte sur l’inspiration puis qui descend sur l’expiration.

 

  • La connectée : télécharger une application gratuite comme RespireRelax pour simplifier votre pratique (juste ici pour Android et pour Iphone).

Alors, prêt.e.s à respirer la joie de vivre ?

 

Si vous pensez qu’un·e de vos proches pourrait utiliser ces conseils, n’hésitez pas à lui transférer cet article.